Skip to main content

Au Nom du Père – Oratorio sacré pour Orgue, Choeur et Voix

Au Nom du Père- Oratorio sacré pour Orgue, Choeur et Voix

Au Nom du Père est un Oratorio sacré, œuvre d’une heure pour Orgue, trois grandes voix solistes et un chœur classique.
Le compositeur Tarik Benouarka a imaginé cette création originale comme un voyage spirituel aux confins de l’Orient et de l’Occident, renouant avec la forme musicale d’une messe votive en dix mouvements, afin de célébrer les grands textes de l’Ancien Testament, fondateurs des 3 grandes religions, qu ‘il propose de redécouvrir en musique dans la langue où ils furent célébrés à l’origine: l’araméen.

Le livret s’articule suivant la structure traditionnelle d’ une messe :
I-Introit  II-Kyrie  III-Oraison  IV- Cantique  V -Salve Regina  VI-Deuxième Oraison  VII -Sanctus  VIII- Ave Maria  IX- Benedictus  X- Ite Missa Est
Première de l’oeuvre le 1 juin 2023 à l’Église Saint Eustache, Paris avec trois grandes voix lyriques, la soprano Catherine Manandaza, le baryton basse Marc Souchet , le ténor Franck Aderschlag accompagnés de l’organiste Christophe Guida et du choeur Dulci Jubilo sous la direction de Christopher Gibert.

Au Nom du Père is a sacred oratorio, a one-hour work for organ, three solo voices and a classical choir.
Composer Tarik Benouarka imagined this original creation as a spiritual voyage to the frontiers of East and West, reviving the musical form of a votive mass in ten movements, in order to celebrate the great texts of the Old Testament, founders of the 3 great religions, which he proposes to rediscover in music in the language in which they were originally celebrated: Aramaic.

The booklet follows the traditional structure of a mass:
I-Introit II-Kyrie III-Oraison IV- Cantique V -Salve Regina VI-Second Oraison VII -Sanctus VIII- Ave Maria IX- Benedictus X- Ite Missa Est

Première of the work on June 1, 2023 at Église Saint Eustache, Paris with three great lyrical voices, soprano Catherine Manandaza, bass-baritone Marc Souchet and tenor Franck Aderschlag, accompanied by organist Christophe Guida and the Dulci Jubilo choir conducted by Christopher Gibert.