طآرق بن ورقة

phototarikau-luth-resizedTarik Benouarka Compositeur, Librettiste, Créateur de spectacles et d’Opéras

Natif d’Algérie et de culture à la fois arabophone et francophone, il débute l’apprentissage de la musique à 4 ans, sous l’influence de sa mère pianiste qui lui fait découvrir les grands compositeurs classiques et arabes.

Après le conservatoire d’Alger, il poursuit ses études musicales en France, à Paris.

Multi-instrumentiste, pianiste, joueur de Oud et de percussions, Tarik se passionne pour de nombreuses formes de musiques contemporaines, forgeant, à travers ses expériences, son style et son vocabulaire de symphoniste avant d’aborder l’art de l’Opéra dans lequel il exprime toutes ses passions : La musique, la poésie et le chant, la dramaturgie et les autres arts de la scène.
Poète et dramaturge, son parcours est marqué par cette double culture musicale et poétique, à la fois orientale et occidentale qui l’inspire dans son parcours de musicien et d’artiste.


Quelques Exemples de créations

Cinéma :  Jusqu’au bout de la nuit  de Gérard Blain

Spectacles & Music Hall :  La Statue  de Jérôme Murat au Lido / L’Histoire sans Fin,  Spectacle musical en anglais et arabe / The Wyld, Musique originale du show de Thierry Mugler pour le Friedrish-Palast de Berlin / La Rose des Terres d’Akâb, Conte musical fantastique

Publicité Trésor in love de Lancôme, by Mario Testino with Electra Rossellini / Hypnose précious cells by Mario Testino with Julia Roberts / Womanity by Thierry Mugler / Adopte un mec , site web

Tv Game : Qui veut épouser mon fils TF1

Disque : Beyoncé – Ave Maria, arrangement Sacha Fiers, song Diva Panther

Musique Classique : El Nafas, Opéra Tragédie en 2 actes en langue arabe (Production 21-22) / Sinbad le fils du vent , Opéra pour enfants en arabe / Les Jours et les Nuits de l’Arbre Coeur , Opéra ballet en langue arabe  (Production 21-22)  / La Légende de Néré, Oratorio pour Orgue et 2 voix (Production 21-22) / Ramâd, Suite lyrique pour deux pianos, viola d’Amore et Contre ténor interprété par Isabelle et Florence Lafitte / Silencio,  Concerto en Ré min pour Hautbois et Cordes

En cours de Création : Les Noces de Saturne, Poème symphonique en langue arabe / Djamila, Opéra en 2 actes / Qais Wa Leila, Grande fresque,Opéra arabe.


Tarik Benouarka, composer, librettist, performance and opera creator

Born in Algiers, where he absorbed both Arabic and French culture, he started studying music at the age of four, influenced by his mother, who was a pianist and who introduced him to the great classical and Arabic composers. After the Algiers Conservatoire, he completed his musical studies in Paris.

Multi-instrumentalist (piano, the oud or Arabic lute and percussion instruments) Tarik developed a passion for all forms of contemporary music, drawing on his experiences to create his own style and language as symphonist, before entering the world of opera, in which he can express all his passions: music, poetry, song, dramaturgy and all the performing arts.

Poet and playwright , his career has been influenced by his dual musical and poetic culture, which is both Eastern and Western and has inspired his path as an artist and musician.


A few of his creations

Cinema :  Jusqu’au bout de la nuit  by Gérard Blain
Shows & Music Hall :  La Statue  by Jérôme Murat – Le Lido /  Endless Story, Musical spectacle in english and arabic / The Wyld, musical show of Thierry Mugler for the Friedrish-Palast in Berlin

Ads : Trésor in love by Lancome  by Mario Testino with Electra Rosselini / Hypnose precious cells  by Mario Testino with Julia Roberts / Womanity  by Thierry Mugler / Adopte un mec, Web Site

Tv Game : Qui veut épouser mon fils TF1

Discography :  Beyoncé – Ave Maria, arrangement Sacha Fiers, song Diva Panther

Classical Music : El Nafas, Opera, tragegy in arabic in 2 acts and oratorio version / Sinbad, Son of the Wind, Opera for children in arabic / Days and Nights of the Heart Tree, Ballet opera in arabic / Akâb Rose, Musical Tale / The Legend of Narâm, Oratorio for Organ and 2 lyrical voices / Ramâd, Lyrical Poems for 2 pianos, viola d’Amore and a counter tenor, interpreted by Florence and Isabelle Lafitte / Silencio, Concerto in D minor for Oboe and Strings

Work in progress : Wedding of Saturn, Symphonic poem in arabic / Djamila, Opera in 2 acts / Qais Wa Leila, Arabic Fresco Opera.

Logo 21-22        buzzprod

 


REVUE DE PRESSE

LA LEGENDE DE NERE

Amina (Déc. 2016)
« Tarik Benouarka se produit avec originalité en se servant de l’orgue comme élément de base d une architecture sonore grandiose et imprégnée de lyrisme »

Amina (pdf)

Le blog de Stephane Godet (Déc. 2016)
« Personnalité hors norme dans le monde musical contemporain, le compositeur Tarik Benouarka fait entendre une voix nouvelle. Ses contes lyriques, que ce soit Les Jours et les Nuits de l’Arbre Cœur, El Nafas ou La legende de Nere, sont emprunts d’une poésie unique qui nous conduit dans un univers onirique singulier »

Tarik Benouarka, compositeur-artisan du dialogue des cultures ! (lien)

Le Monde en Musique de Nadia Khouri-Dagher (Juil. 2016)
« Une œuvre musicale accomplie, qui témoigne d’une grande maitrise des langages musicaux d’occident et d’orient »

ALGÉRIE-FRANCE : TARIK BENOUARKA, Compositeur d’opéras arabes (lien)

Interview El Ariabya (2017)
« Mon devoir d’artiste : écrire des opéras chantés en langue arabe, qui peuvent être partagés à travers le monde, rencontre entre la musique occidentale classique universelle et la grande poésie arabe. »

Voir la vidéo sur Youtube


Les Jours et les Nuits de l’Arbre-Coeur

La Terrasse – 25 sep. 2015
« L’orchestration de Tarik Benouarka emprunte largement aux atmosphères orientalistes romantiques -l’ombre de Rimski-Korsakov n’est jamais loin »

La Revue-Groupe Jeune Afrique – Sep./oct. 2015
« L’opéra sera créé en septembre au très prestigieux Opéra du Caire. Un symbole d’apaisement et d’espoir dans un monde assombri par les tensions communautaires et religieuses »

Le Courrier de l’Atlas – Nov 2015
« Une rencontre des mondes, des influences et de styles pour un spectacle époustouflant dans la droite ligne de l’étendue culturelle que peut offrir le monde arabe et les métissages avec ses voisins »

RFI5 – Nov. 2015
« On peut parler d’une évocation musicale sensible et universelle, un hymne à la vie, à l’amour. Cette création crée des ponts entre le monde occidental et oriental »

Al-Ahram – 30 sep. 2015
« Ce compositeur rare façonne un univers musical aux multiples couleurs teintées d’Orient et d’Occident »

Le Monde Diplomatique – 2 nov. 2015
« Une quête de l’amour mais aussi la découverte de l’autre et de l’harmonie intérieure des êtres, le tout servi par une musique aux saveurs orientales mêlées à un certain romantisme »

Interview RFI 5 (MP3)

Le Monde diplomatique (pdf)


The Wyld

Octobre 2014
« Coulisse du show de la nuit berlinoise. Les interprètes dansent sur de la pop, de la musique électronique composée tout spécialement pour le spectacle  » The Wyld ». Parmi les compositeurs, Tarik Benouaraka qui avait déjà compose pour Beyonce…. »

In Berliner Abendblatt – Decembre 2014
« Pour le nouveau show du Friedrichstadt-Palast « the Wyld » , déjà plus de 100 000 places réservées ou achetées….. Et encore un record: jamais un show n’a compté autant de compositeurs , si bien que ce show, le plus cher au monde avec 10 millions d’euros, présente la bande musicale la plus passionnante et diverse. Parmi les compositeurs, on note Tarik Benouarka, compositeur algérien qui fut déjà compositeur pour Beyonce, de titres primés au Grammy Award. »

490 LiVE (image)

Abendblatt (image)


El Nafas

Opéra – N°84 – Mai 2013
« La première mondiale de l’opéra du compositeur Tarik Benouarka, écrit en langue arabe »

Le Courrier d’Algérie – 17 avril 2013
« El Nafas, des moment magiques avec un orchestre sublime… On peut même dire sans risque de se tromper que l’Opéra El Nafas est un véritable chef d’oeuvre »

El Watan – 17 avril 2013
« El Nafas: un travail d’orfèvre, dessine au cordeau par l’artiste Tarik Benouarka »

LE SOIR D’ALGERIE – 17 avril 2013
« Le lyrisme romantique s’est mele a la douceur des belles melodies orientales »

Les Débats – 16 avril 2013
« L’opéra El Nafas : une vraie tribune pour un dialogue entre les cultures »

Le Jeune Indépendant – 16 avril 2013
« En plus du texte sublime, la composition musicale brille par son infinie douceur. C’est une suite de romances qui bercent l’âme »
« Cet opéra a eu un immense succès compte tenu des chaudes ovations et acclamations du public »

Liberté – 16 avril 2013
« Dans cet opéra, tout est fait pour éblouir le spectateur et le transporter »

Le Jeune Indépendant – 10 avril 2013
« Une oeuvre de Tarik Benouarka, à haute dimension artistique et éducative »

Article L’Expression, Alger Culture – 10 avril 2013 (image)